Certification de la chaîne de traçabilité

Projet d’analyse de risque provinciale pour répondre aux exigences de la norme de bois contrôlé FSC

Le Bureau de promotion des produits du bois du Québec (QWEB) et le Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ) ont convenu de réaliser une analyse de risque provinciale pour tous les approvisionnements en bois ou en fibres provenant des forêts publiques et privées. L’analyse de risque provinciale est maintenant disponible.

Au Québec, il y aurait actuellement quelque 300 usines de transformation du bois, primaire, secondaire ou tertiaire détenant un certificat de chaîne de traçabilité FSC. Il s’agit principalement de membres réguliers ou associés du CIFQ, de leurs clients ou encore des membres producteurs de granules du QWEB.

Pour y arriver, le QWEB et le CIFQ ont constitué un groupe de travail de représentants industriels régionaux et se sont assurés de la participation du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (secteur forêts et secteurs des opérations régionales). La version finale de l’analyse de risque est maintenant disponible. N’hésitez pas à communiquer avec M. Dave Lepage du CIFQ (dave.lepage@cifq.qc.ca – 418 657-7916, poste 432) pour toute question ou commentaire.

Déclarations environnementales de produits

Une déclaration environnementale de produit (DEP) est un document fournissant les principales informations environnementales sur un produit ou un service, quantifiées à l’aide d’une analyse du cycle de vie (ACV) menée sur des bases scientifiques. Une DEP doit suivre les règles de la norme ISO 14025:2006 , de même que les règles de catégorie de produits (Product Categorie Rules ‒ PCR) établies pour les produits ou services concernés.

Tel que son nom l’indique, l’analyse du cycle de vie retrace les impacts environnementaux tout au long de la vie d’un produit ou service, à partir de sa production initiale jusqu’à son utilisation. Dans certains cas, comme pour certains produits du bois, l’analyse se fait pour toutes les étapes à partir de la récolte, mais s’arrête à la sortie des produits de l’usine de transformation du bois.