Mark Wilkinson Joins QWEB as Director of the England Overseas Office

Le QWEB souhaite la bienvenue à Mark Wilkinson dans son équipe à titre de directeur du bureau d’Angleterre, basé à Milton Keynes, dont le siège social est à Salisbury. Avec son propre cabinet-conseil et plus de 20 ans d’expérience au service de diverses entreprises de premier plan dans le domaine du bois, M. Wilkinson possède une solide expérience des tests et de la certification, ainsi que de la fabrication, du développement commercial et de l’analyse de marché, principalement dans les secteurs de la construction et de l’environnement bâti. En tant que consultant, il a travaillé avec des fabricants de produits et des organismes de certification, réalisant des audits, des évaluations de sites, le développement de systèmes internes et des études de marché. M. Wilkinson a une connaissance approfondie des tests, de l’inspection et de la certification dans le secteur des produits du bois et de la construction, ainsi que des exigences législatives en Angleterre et en Europe. Il a fait partie de divers comités tels que le conseil technique de l’EOTA (European Organization for Technical Assessments), le groupe britannique des organismes notifiés et l’Alliance for Sustainable Building Products, etc. Il a également développé des partenariats stratégiques avec d’autres organisations, notamment le Conseil canadien d’accréditation des normes du bois (CCNB), la Timber Research And Development Association (TRADA), l’Institut de la construction en acier et l’Université Oxford Brookes.

Dans le cadre de son nouveau rôle, Mark Wilkinson soutiendra les initiatives d’accès au marché et de promotion des exportations des membres du QWEB. Il accompagnera les membres lors d’activités de réseautage afin de maintenir les relations d’affaires entre les fabricants québécois et les acheteurs européens, favorisant ainsi les occasions commerciales d’exportation.

Bienvenue dans l’équipe Mark !

The U.S. and China formalised a limited trade agreement today, signalling a truce in the nearly two-year trade war between the world’s two largest economies and sets the stage for a broader agreement down the road.

The “Phase One” agreement is the product of months of intense talks between officials in Washington and Beijing. It calls for China to boost its purchase of American goods and services by $200 billion over the next two years, including $32 billion worth of agriculture products.

In the White House fact sheet that was released at the signing ceremony, hardwood lumber is specifically called out as part of the Chinese purchasing agreement of U.S. manufactured goods. The fact sheet may be found here.

In the actual trade agreement text, hardwood lumber products are again highlighted under “Other Manufactured Goods.” In addition, the table on Page 6-11 includes all of the of 400 level Harmonized System Codes for hardwood lumber. The text can be found here.

Details about how the Chinese will facilitate purchases (tariff reductions, exclusions) are still to be announced.

Le QWEB accueille au sein de son équipe M. Frédéric Jacques qui agira à titre de directeur du groupe de bois feuillu et plancher.

Possédant un baccalauréat en génie mécanique de l’Université Laval, celui-ci a cumulé, une vingtaine d’années d’expérience en développement des affaires et en gestion, à titre de responsable de la production, du développement et de la mise en marché de produits de sciage, de structure de bois et de construction. Au cours de son parcours professionnel, M. Jacques a œuvré dans l’industrie du bois feuillu, développant des solutions innovantes pour mener à terme des projets d’ampleur.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, M. Jacques sera appelé à répondre aux besoins de ses membres en matière d’accès aux marchés et de promotion des exportations. Aussi, il collaborera à la mise sur pied de séminaires et de conférences portant sur les enjeux de l’industrie. Il accompagnera les membres lors de foires commerciales, d’activités de réseautage et de missions internationales afin de maintenir les relations d’affaires entre les manufacturiers québécois et acheteurs outremer favorisant ainsi les occasions d’exportation.

Bienvenue dans l’équipe Frédéric!

Practical focus on solutions for wood structure durability in the tropics, including resistance to hurricanes, seismic events, termites, and other challenges.

Wood structure aficionados can share onsite field observations from an expert roundtable, support ongoing rebuilding effort through knowledge sharing, and access ongoing research that will benefit regional wood structure practice.

The “Rebuilding Caribbean Resilience” symposium series is going into its second year, after a successful (but virtual) first event during last March’s pandemic and climate extremes. This year, the Quebec Wood Export Bureau (QWEB) will convene a small in-person delegation of experts, with a format that shares practical knowledge about new wood structure technologies and offsite processes to strengthen the region’s resilience. After the mission, registered attendees can access the symposium proceedings and share peer-to-peer resources and best practices for durable wood construction across the region.

A unique expert roundtable combines the experience of engineers, in-the-field structural preservation, laboratory testing, and mass timber knowledge. The group will report out from rebuild efforts at the epicenter of the 2020 earthquakes in southern Puerto Rico, which was still reeling from the effects of Hurricane Maria. The backdrop of new patterns of climate and insect threats will be assessed along with the NGO and nonprofit community working on local capacity to respond and rebuild in a better way.

By applying a practical focus on the construction realities of island, coastal, and tropical conditions, we hope to offer a toolkit for regional practitioners to impact the redesign of community, adapt to the opportunities of remote work and destination travel, and drive broader access to affordable housing. Anyone who believes that the timber construction community should aim for more impact than it is able to achieve in northern latitudes alone, will benefit from this free symposium.

Subscribe to Receive the Event Content

Click here to subscribe to the event newsletter. You will receive all the Symposium #2 proceedings and video presentations links to keep you up to date with our Caribbean mission.

Condensed Program of Events

Practical case studies of post-disaster conditions in a Caribbean environment, from Canadian and northern US wood structure design leaders along with local NGOs doing rebuild work.

The roundtable will be recorded and accessible with a provision to allow for questions and interaction for the presenters.

Expert presenters and moderators

Francis Andres Francis, and Luis Re Marrero, on the mission of Building a Stronger Puerto Rico, One Roof at a Time, at the 501c(3) organization ProTechos.

Paul Toussaint, The Forest Business Network and International Mass Timber Conference, on the community factor in new market sectors.

Hannes Blaas, CEO of Rothoblaas USA, on 30 years of knowledge sharing and international wood structure market development from a family run business.

Mathias Oberholzer, PE, Principal of Mass Timber Consultants, on what the mass timber engineering sector can bring to hurricane and seismic challenges in the tropics.

Dan Hume.,Perspectives from a pioneer in mineral salt treatment: 200 wood structures, 40k termite inspections, and ongoing support for development of new factory applications.

Xinfeng Xie, PhD., Phd, AP: Forest Biomaterials, Director:Wood Protection Group (An ISO17025 Testing Lab) at: College of Forest Resources and Environmental Science Michigan Technological University. On resources to support tropical wood preservation.

Eli Gould, QWEB architectural liaison in the US and Caribbean, moderating and presenting content developed in partnership with Canadian researchers and wood structure exporters.

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Dans le cadre de sa gouvernance, le Bureau de promotion des produits du bois (QWEB) a mis en pratique, un plan d’action en matière de diversité, d’équité et d’inclusion. Par son implication, le QWEB y voit une façon d’assurer le respect et la représentativité de groupes désignés – voir les autochtones, les femmes, personnes de minorités visibles, handicapées ou marginalisées, de toutes origines, races, cultures et religions. 

Nos priorités :

En ce sens, diverses actions ont été entreprises tant en matière d’intégration d’employés(es), de diversité et d’équilibre au sein de l’équipe, du souci d’un milieu de travail sein, de la formation d’employés(es) récents(es) et existants(es) ainsi que des communications récurrentes faites à l’équipe.

Les membres du Conseil d’administration du QWEB tiennent à remercier M. André Montigny pour son implication au sein de l’organisation durant plus de quinze ans. Durant toutes ses années nous avons eu l’occasion de bénéficier de son expertise en vente et de ses conseils avisés. Nous lui souhaitons une bonne continuation, des défis intéressants et de belles possibilités professionnelles.

Le conseil d’administration du QWEB et Sylvain Labbé P.-D.G.

Le QWEB accueille au sein de son équipe M. André Bédard qui agira à titre de directeur du groupe granules. Possédant une maîtrise en administration des affaires de l’Université de Sherbrooke ainsi qu’un baccalauréat en sciences de l’Université Laval, celui-ci a cumulé, une trentaine d’années d’expérience en développement des affaires à titre de gestionnaire d’entreprises manufacturières, de distribution et de commerces de détail. Au cours des dix dernières années, M. Bédard a œuvré dans l’industrie du granule, développant des marchés locaux et internationaux, siégeant à différents comités d’administration, dont ceux des groupes granules du QWEB et de l’Association canadienne des granules (WPAC).

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, M. André Bédard sera appelé à répondre aux besoins de ses membres en matière d’accès aux marchés et de promotion des exportations. Aussi, il collaborera à la mise sur pied de séminaires et de conférences portant sur les enjeux de l’industrie. Il accompagnera les membres lors de foires commerciales, d’activités de réseautage et de missions internationales afin de maintenir les relations d’affaires entre les manufacturiers québécois et acheteurs outremer favorisant ainsi les occasions d’exportation.

Bienvenue dans l’équipe André!

Chene rouge Exclusive Brosse Naturel
Chene rouge Exclusive Brosse Naturel

Le plancher de bois représente l’un des types de revêtements de sol les plus appréciés en raison de son exceptionnelle durabilité. Bien qu’un plancher de bois possède intrinsèquement une longue durée de vie, il nécessite une installation particulière et un entretien approprié pour rester en bon état et offrir un rapport qualité-prix optimal.  

Explorez ce guide pour découvrir pourquoi le plancher de bois est plus durable que les autres options de revêtement de sol offertes sur le marché, et comment le conserver en excellent état le plus longtemps possible.

Pourquoi le plancher de bois est-il le type de revêtement de sol le plus durable? 

Lorsque l’on parle de la durabilité du plancher de bois, on fait également référence à sa longévité, sa résistance, et sa capacité d’absorption d’humidité. Les différentes essences de bois disponibles et types de finitions offertes présentent autant de grades de durabilité. Voyez les alternatives de recouvrements de planchers et leurs propriétés. 

Plancher de bois massif 

La longévité exceptionnelle, le faible besoin d’entretien et la facilité de réparation et de restauration du plancher de bois massif le placent au sommet de la liste des options de revêtement de sol durables. Bien qu’il s’agisse de l’une des options de plancher les plus onéreuses, il s’avère un investissement rentable et peut d’ailleurs augmenter considérablement la valeur de revente de votre maison. Le plancher de bois franc peut être sablé, réparé et remis à son apparence d’origine, ce qui en fait l’option idéale pour les familles actives avec des enfants et animaux de compagnie. 

Le plancher de bois massif est composé de morceaux de bois franc généralement attachés par des joints à rainure et languettes. Une panoplie d’essences de bois est disponible sur le marché, comme le chêne rouge et le chêne blanc, l’érable, le bouleau jaune, le frêne et le noyer. De nombreuses options de textures, motifs et couleurs se présentent à vous.

Maple Floor Mercier
Maple Floor Mercier

Plancher de bois franc d’ingénierie 

En dehors des planchers de bois massif, le plancher de bois franc d’ingénierie est généralement le type de revêtement de sol le plus durable. De façon générale, il démontre une durée de vie variant de 40 à 80 ans. Ce type de surface résiste davantage à l’humidité que son homologue traditionnel, ce qui en fait un choix judicieux pour les propriétaires vivant dans des zones humides ou pluvieuses. 

Ce type de planchers est composé intégralement de plusieurs couches de bois collés ensemble. La couche supérieure, tout comme les planchers massifs, est faite de bois feuillus comme listés plus haut. Différents grades ou qualités sont disponibles pour les planchers d’ingénierie. Le plus souvent, plus le la qualité est haute, plus l’épaisseur de couche supérieure est importante ce qui permet une meilleure longévité en offrant la possibilité de sabler à plusieurs reprises au besoin. 

Les revêtements de sol en bois d’ingénierie ont d’excellentes propriétés de résistance à l’humidité en raison de leur composition multicouche. En effet, les couches inférieures ont pour fonction d’améliorer la stabilité du produit. Avec juxtaposant les couches de façon à rendre la fibre du bois perpendiculaire les unes aux autres, le plancher d’ingénierie est moins susceptible d’être affecté par les changements d’humidité qui peuvent être possible dans les sous-sols de maison par exemple. 

Le plancher d’ingénierie est donc un choix judicieux pour la pose directement sur le béton, lequel nous retrouvons dans les condos ou dans les sous-sols.

Plancher en chêne Preverco

Entretien et nettoyage des planchers en bois 

Un nettoyage et un entretien appropriés sont les moyens les plus efficaces pour éviter la réparation ou le remplacement coûteux des planchers de bois. Suivez les conseils ci-dessous pour apprendre à nettoyer les planchers de bois et à les maintenir dans un état optimal: 

Planchers Mitis

Installation de planchers de bois 

Vous pouvez soit installer vous-même le parquet, soit confier la tâche à des spécialistes. Vous voudrez peut-être opter pour une installation professionnelle en raison de la complexité du projet. Toute erreur dans la préparation du sous-plancher ou lors de la pose des lames de plancher peut faire grincer, rebondir ou laisser des espaces entre les lattes de votre nouveau plancher. Si vous prévoyez de le faire vous-même, suivez les étapes ci-dessous pour vous assurer d’une bonne installation: 

Les outils Primatech répondront à vos besoins en matière d’installation de planchers de bois

Si vous souhaitez opter pour un plancher de bois de première qualité, jetez un œil à la sélection de planchers de bois franc massif et d’ingénierie disponibles chez tous les fabricants représentés par le Bureau de promotion des produits du bois du Québec.  

Utilisez l’outil de localisation de revendeurs pour trouver le magasin le plus près de chez vous.

BIM: Offsite Wood Construction at Your Fingertips With QWEB, Offsite Wood software in Revit. Image Via QWEB
Offsite Wood software in Revit. Image Via QWEB

Quebec Wood Export Bureau is adding another tool to your arsenal: a free BIM plugin on Revit. With the help of its wood-producing members, the nonprofit group has stepped into the free software world to put a growing suite of structural wood system components at architects’ fingertips.

Intuitive and easy to use, the app called « Offsite Wood » will help to guide and filter download options using criteria defined by the architect, to offer the correct product families that have the dimensions, fire resistance, sustainability profile, and life-cycle data and product families (EPDs, etc) desired by the architect. Content packs are available immediately for in-app download: they have been refined and streamlined with the help of US BIM managers who have been working in a beta-testing capacity throughout 2020.

Offsite Wood contains four “streams” that relate to the wood structure types as well as to the type of Revit family required to define them. For instance, within the Glulam Post and Beam Stream, a user can sort loadable components. The Mass Timber Floor Assemblies are offered as system families, as well as the Light Wood Enclosure Stream, along with an interface to sort for specialized manufacturers. A fourth stream, Modular/Volumetric Assemblies, has been created for 2021 beta content but is not yet active.

Offsite Wood software in Revit. Image Via QWEB
Offsite Wood software in Revit. Image Via QWEB

“Our industry is still young and content is evolving, so we have invested in a platform that can be updated and can easily bring new options forward. This soft launch is just the first step, as our members are so varied that we need to continue to define and upload. I will say that one of the most exciting parts about this has been to learn from our US beta-testing architect firms and improve our tools by connecting them with structural producers who possess the specialized expertise to inform schematic design.”

“A lot of what we have done so far is playing catch-up to the very smart ways that other industries have already made their structural systems available to architects within the early-stage BIM workflows,” says Eli Gould, US Representative and architectural liaison for QWEB.

Unlike other more mature and standardized industries, wood structures are still offered in a variety of dimensions and qualities. The source of the fiber itself can vary greatly, so it has sometimes been hard for architects to become experts on these options. The Offsite Wood plugin will answer that very need by letting Revit’s own parametric features swap options and perform the dimensional coordination and adjustment work.

This project is not just about a specific material. Although QWEB loves the inherent qualities of sustainably-sourced regional fiber, it also is working on digital guidance to optimize for offsite delivery methods. The producer community’s expertise can really come into play when a designer decides to learn about prefabrication as a way to improve cost options and to schedule outcomes.

“We won’t be able to build all that into the software immediately, but we will be able to connect the dots with our Preconstruction Service request portal in a way that is really respectful of client confidentiality and proprietary workflows on all sides of the model,” Mister Gould adds.

With market feedback, QWEB is aiming at a targeted next round of helpful features. There may be a call for more US expertise in an advisory group that is working on a road map that helps many “downstream” workflows including life cycle analysis, engineering, cost estimates, and scheduling/sequencing of supply chain partners.

Environment, Carbon Footprint and Life Cycle

One of the major advantages of wood in modern constructions is the respect of the environment. The embodied carbon benefits of wood usage in buildings are well documented. But for an architect, it can be hard to justify the extra expense of early-stage design studies and creating dual models for comparative analysis.

Offsite Wood can make a project like this one come to reality much faster. Image Via QWEB
Offsite Wood can make a project like this one come to reality much faster. Image Via QWEB

A complementary web tool to the plug-ins, developed along with other nonprofit partners, aims to improve that early-stage carbon benefit estimation. QWEB is working with partner organizations on both sides of the border, including our technical peers at Cecobois, to adapt and share a simplified Northeast US version of Quebec’s provincial early-phase calculator. The nonprofit is working in Quebec to administer a comprehensive program for member-specific EPDs. Validation will occur throughout 2021 and align with partner organizations who are working on cross-industry standards, such as the Carbon Leadership Council with their SE2050 standard.

For those who are outside the BIM environment, or who just want to join a beta community to learn more about the plug-in, the QWEB architectural market team has started a LinkedIn group for community education and feedback. An informational website will soon be launched featuring the carbon calculation tools and tutorial videos.

Offsite Wood is available to download for free on the Autodesk App Store.

If you have any questions about the plugin, please reach Eli Gould at eli@quebecwoodexport.com

Encore relativement méconnu au Québec, le chauffage aux granules de bois est en train de créer une véritable révolution de l’autre côté de l’Atlantique. En effet, on voit de plus en plus le chauffage aux granules s’imposer en Europe comme une solution viable au chauffage au bois traditionnel, aux combustibles fossiles et même à l’électricité. Pour des raisons environnementales, sociales et surtout économiques, des millions de tonnes de granules y sont consommées annuellement. Le Québec pourrait aussi vivre cette petite révolution verte, car le virage est déjà amorcé.

Le chauffage aux granules présente plusieurs avantages qui ne sont pas à négliger. Les granules sont une source d’énergie propre qui est autorisée partout au Québec. Les appareils utilisant ce type de combustible sont très esthétiques et peuvent s’harmoniser à différents décors. C’est donc une solution idéale pour ceux qui ont en horreur les poussières ou les insectes associés au chauffage au bois traditionnel, ou qui ont une peur bleue du gaz.

Un produit avec les plus hauts standards de qualité

La production de granules s’inscrit parfaitement dans la chaîne de création de valeur de l’industrie forestière québécoise. Ce produit de valeur ajoutée fabriqué à partir de résidus de sciage d’essences feuillues ou résineuses est une façon intelligente de valoriser les résidus de bois aux quatre coins du Québec. Avec une production annuelle québécoise qui s’élève actuellement à plus de 400 000 tonnes sur les 700 000 tonnes de capacité potentielle installée, rien n’indique qu’il y aura pénurie de granules avant longtemps. 

Les procédés de fabrication mis de l’avant par les producteurs de granules de bois du Québec garantissent les plus hauts standards de qualité du produit final, le tout sans colle ou liant. Le résultat : un produit uniformisé, 100 % bois, à faible taux d’humidité et offrant d’excellentes performances calorifiques.

Les granules de bois : une option en matière d’énergie renouvelable 

Au Québec, la principale source de matière première utilisée dans la fabrication des granules provient de la transformation des produits du bois (sciures, planures, rabotures et copeaux). Ces coproduits de l’industrie du bois sont récupérés et compressés uniformément afin d’assurer une qualité de produit homogène. 

Granules en feu
Granules lors du chauffage

Une énergie verte et compétitive

Choisir les granules de bois du Québec, c’est choisir une solution alternative aux combustibles fossiles qui permet de lutter contre les changements climatiques et assurer un réel développement durable. C’est choisir de freiner la consommation d’une énergie non renouvelable et polluante et c’est contribuer à diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Avec sa faible empreinte environnementale en matière d’émissions de particules fines et de polluants, le chauffage aux granules contribue à maintenir la qualité de l’air. D’ailleurs, il existe au Québec des programmes qui offrent de l’aide financière aux habitations (Chauffez-vert) et aux institutions et commerces (Programme biomasse forestière résiduelle) pour le remplacement de mazout ou de propane.

En plus d’être issus d’une ressource renouvelable, les granules de bois du Québec sont offerts à des coûts stables qui échappent à la fluctuation du prix des combustibles fossiles. Compte tenu de cette stabilité monétaire, le consommateur peut prévoir ses coûts de chauffage à long terme.

Des équipements performants

L’offre de poêles aux granules est diversifiée. Plusieurs marques locales ou étrangères (notamment italiennes) sont présentes sur le marché du Québec. Au moment de l’achat d’un poêle à granules, il y a plusieurs points à considérer. Le consommateur doit tout d’abord s’assurer que le produit correspond à ses besoins et qu’il tienne compte de la grandeur de la superficie à chauffer. Comme la capacité de chauffage varie énormément d’un appareil à l’autre, il faut se fier aux conseils d’un marchand spécialisé pour déterminer le type de poêle à acquérir. Grâce à de nouvelles technologies, le transfert de la chaleur dans une aire adjacente est maintenant possible, tout en maintenant un excellent confort dans la pièce où a lieu la combustion. Un poêle à granules peut être relié à un thermostat ce qui permet de réguler parfaitement la température. Certains manufacturiers offrent même une application pour téléphone intelligent. Des systèmes de chauffage central sont aussi offerts sur le marché, soit à l’eau chaude, soit à l’air soufflé.

Poêle aux granules
Poêle aux granules

DES EXEMPLES ÉLOQUENTS

La Cité Verte : un exemple concret, moderne et à la fine pointe de la technologie 

La Cité Verte est le premier projet d’habitation d’envergure à Québec composé de bâtiments verts intelligents desservis par un réseau énergétique communautaire. Elle comprend plus de 800 unités d’habitation, dont des condominiums, des maisons et des logements à prix modique situés sur un terrain de 93 000 mètres carrés. 

La Cité Verte emploie actuellement le système de chauffage urbain aux granules de bois le plus avancé en Amérique du Nord pour ses besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire. Cette eau, chauffée à partir d’une chaufferie centrale très performante, est distribuée dans un réseau de tuyauterie souterraine s’étalant sur près de 2,2 kilomètres. Depuis que le système de chauffage aux granules a été mis en service en octobre 2011, les chaudières respectent les cotes de rendement publiées en ce qui concerne l’efficacité de la combustion, soit jusqu’à 85 %. Les émissions de particules dans les gaz de combustion sont du tiers de la norme acceptable.

Usine Granules
La Cité Verte, Québec City

Le Massif de Charlevoix : des unités d’habitation chauffées aux granules 

Dans son projet immobilier à Petite-Rivière-Saint-François, le Groupe Le Massif a confié à une firme novatrice de Québec, Poly-Énergie, le mandat de concevoir un système de chauffage répondant aux principes de développement durable. L’entreprise a conçu une solution bois-énergie de chauffage aux granules pour l’ensemble du projet, soit 64 unités de chalets-forêt et de 12 unités de maisons-fleuve. L’efficacité énergétique et le chauffage aux granules sont combinés pour offrir aux résidants confort, sécurité et économie d’opération. Des appareils de chauffage aux granules esthétiques et performants permettent qu’un feu de bois d’ambiance chaleureux soit intégré à une solution énergétique globale. En optant pour ce type de chauffage écologique, les unités d’habitation du Massif contribuent à diminuer l’empreinte écologique des bâtiments tout en répondant aux plus hautes exigences d’efficacité énergétique. 

La Maison de nos Aïeux, Sainte-Famille, île d’Orléans, un mariage réussi entre naguère et aujourd’hui

La Fondation François-Lamy, propriétaire de la Maison de nos aïeux à Sainte-Famille, île d’Orléans, a gagné le pari d’un chauffage économique et écologique en choisissant de remplacer sa vieille chaudière alimentée au mazout par une aux granules de bois. Les coûts de chauffage de plus en plus élevés pour ce bâtiment patrimonial érigé en 1888 et l’âge avancé de la chaudière datant de 1895 ont incité les dirigeants de la Fondation à opter pour le chauffage aux granules. La chaudière de 32 kW permet de chauffer les 416 mètres carrés d’espace habitable à la moitié du coût d’avant. Un silo d’une capacité de 5 tonnes alimente la chaudière avec une vis sans fin jumelée à un système d’aspiration et une sonde envoie un courriel à la direction générale quand il est le temps de refaire le plein. Toute l’infrastructure de tuyauterie de chauffage à l’eau chaude a pu être conservée, contribuant ainsi à la diminution des coûts comparativement à d’autres options.

L’acériculture québécoise résolument de son temps ! 

Les frères Beaulieu d’Ormstown produisent de 100 000 à 130 000 livres (de 45 360 à 59 000 kilogrammes) de sirop d’érable, selon les saisons, à partir des 26 000 entailles dont ils s’occupent dans des érablières totalisant 400 acres (162 hectares). En 2014, ils ont décidé de changer leur évaporateur, fonctionnant au mazout, pour un nouvel équipement utilisant les granules de bois. 

Pour les acériculteurs, l’utilisation des granules de bois pour l’évaporation de l’eau d’érable compte de nombreux avantages. Premièrement, ce choix permet de réaliser des économies de coûts importantes de l’ordre de plus de 50 %. Un autre avantage est la facilité et la sécurité du stockage, comparativement au mazout. Il y a aussi l’absence de manutention, qui est un point positif, surtout quand on compare avec le chauffage traditionnel au bois. Enfin, le système mécanique pour dévier la chaleur permet le changement des pannes de finition en cinq minutes, sans arrêter le feu. 

De plus, l’appareil est facile à utiliser. Le silo extérieur est un simple silo de ferme d’une capacité de 50 tonnes, soit suffisamment pour les besoins de la saison des sucres et pour recevoir des livraisons à pleine charge afin de minimiser les coûts de transport. Les acériculteurs ne sont pas les seuls à bénéficier des avantages des granules de bois. De nombreux producteurs en serre et de volaille, par exemple, emboîtent le pas pour le chauffage « vert »de leurs bâtiments agricoles.

Érablière
Érablière des frères Beaulieu d’Ormstown

Que ce soit dans le secteur résidentiel, commercial et institutionnel, choisir l’énergie produite à partir de granules de bois, c’est choisir une avenue à la fois écologique, efficace, confortable et économique. Selon les besoins des consommateurs, les producteurs de granules du Québec proposent un vaste éventail de produits de qualité, faciles à manipuler et à entreposer. Le produit est disponible en sac chez les vendeurs d’appareils de chauffage, chez les quincailliers ou dans les grandes surfaces ou chez des distributeurs régionaux en vrac. 

À l’heure des préoccupations concernant l’efficacité énergétique et la réduction des émissions de CO2, l’utilisation des granules offre une multitude de potentiels, quel que soit le secteur. En somme, le chauffage aux granules offre d’excellentes performances calorifiques, économiques et environnementales et contribue au développement des régions du Québec.

Pour plus d’informations rendez-vous dans la section granule de notre site Web.