Vision 2030 - Quebec Wood Export Bureau

Qu’est-ce que Vision 2030?

Vision 2030 est une démarche consultative et collaborative initiée par la Société d’habitation du Québec (SHQ) qui vise la mise en œuvre d’une filière exportatrice de systèmes constructifs. La démarche permettra de positionner ce secteur en un créneau industriel à forte valeur ajoutée orienté vers les marchés d’exportation et d’améliorer la productivité du secteur de la construction. Depuis 2015, des chantiers de travail ont eu lieu pour développer une stratégie de mise en œuvre de la filière.

Au fil du temps, ce projet a su impliquer tant les entreprises que les organismes de recherche, les associations et les gouvernements du Québec et du Canada.Les derniers chantiers de réflexion, organisés par le QWEB, en collaboration avec la Société québécoise des manufacturiers d’habitation (SQMH) et avec le financement du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) ont été tenus les 13 novembre 2019 et 19 février 2020, des chantiers de réflexion. Ces journées, s’adressant aux professionnels de l’industrie de la construction, ont eu pour objectifs de mettre en lumière les priorités et les mesures adoptées lors des chantiers de 2015 afin de développer un plan d’action 2019-2023.

Animées par des experts issus d’entreprises du domaine, ces journées ont notamment permis de :

  • présenter les résultats obtenus à la suite de l’enquête effectuée sur l’exportation et l’innovation dans l’industrie de la préfabrication;
  • faire le bilan des stratégies retenues et actions alors entreprises ainsi que des occasions de croissance en matière d’exportation;
  • valider les orientations prises lors des dernières années et favoriser une réflexion collective menant au développement d’une vision et d’un plan d’action positionnant l’industrie du bâtiment préfabriqué sur le plan compétitif.

De cette démarche, des partenariats regroupant plusieurs entreprises québécoises ont été plébiscités, selon des modalités simples, efficientes, et comprises des entreprises désireuses de se projeter sur les marchés étrangers. Cette structuration des partenariats, des processus et des contrats, a permis aux entreprises intéressées de répondre adéquatement et rapidement à la demande mondiale en constante progression, tout en offrant des produits correspondant aux besoins des marchés ciblés.

Des priorités ont alors été établies soit :

  • améliorer la productivité;
  • accroître les exportations;
  • favoriser l’innovation.

Le projet de filière exportatrice de construction préfabriquée se détaille en trois volets :

  • la réalisation de maquettes numériques BIM (plans d’architecture en trois dimensions);
  • la réalisation d’activités d’intelligence de marchés;
  • la réalisation de chantiers de réflexion.

 

Réalisation de maquettes numériques BIM (plans d’architecture 3D)

Ce volet comprend le développement de maquettes numériques BIM utilisables par les entreprises québécoises du secteur de la préfabrication. Ces maquettes qui incluent les éléments d’architecture, de structure et de mécanique du bâtiment seront à la disposition des entreprises et pourront être utilisées par les établissements québécois qui en feront la demande.

Maquettes numériques BIM privées

Le projet comprenait le développement de maquettes numériques pour des constructions préfabriquées exportables correspondant aux créneaux de marchés cibles. Il vise à développer la capacité de l’industrie à prendre part aux projets d’habitations d’envergure à l’international. Un appel de projets privés a été lancé à l’hiver 2020. 

Le QWEB a donc relancé, auprès de l’industrie du préfabriqué au Québec, la recherche de projets porteurs quant au potentiel d’exportations et de répétitivité.

Dans le cadre du projet de recherche sur la construction industrialisée DFMA avec le Conseil national de recherche du Canada (CNRC), a débuté la création d’une maquette numérique d’un projet d’habitation multilogement. Un autre projet lié aux maquettes numériques propose le développement d’une application BIM de conception pour le préfabriqué, incluant des composants de structures, panneaux et modulaires (Plug-in Revit). L’application permettra d’intégrer les objets numériques composant les maquettes BIM, comme une habitation complète modulaire et ses composantes, directement dans REVIT, le logiciel BIM le plus utilisé par les firmes d’architecture nord‑américaines. Il permettra en plus de lier le logiciel BIM REVIT aux systèmes de conception utilisés par les usines québécoises.

L’intégrateur (Plug-in) sera à la disposition des utilisateurs de REVIT. L’offre de produits des entreprises québécoises sera disponible sur cette plateforme, sous forme numérique.

Activités en 2020 

  • La numérisation BIM de plans de maisons de transition
  • La numérisation de bâtiment de multilogements en ossature légère 
  • Le développement de la plateforme numérique bois et structures préfabriquées Revit
  • Le projet pilote de numérisation de produits manufacturiers préfabriqués
Offsite Wood Plugin
AmericanStructures WallPanel Boston

Réalisation d’activités d’intelligence de marchés

Ce volet consiste à réaliser des activités pour les marchés et produits ciblés pour le contenu de maquettes numériques développées dans le cadre du 1er volet. Cette démarche vise à aider les entreprises du secteur de la préfabrication à faire croître leurs exportations de bâtiments et produits structuraux. Pour ce faire, des études sont effectuées et l’embauche de démarcheurs est prévue.

En 2020-21, une étude SWOT a été réalisée afin de mieux connaître les besoins et attentes du marché du préfabriqué aux États-Unis et d’en déceler les occasions commerciales potentielles. L’étude comprenait une analyse des taux de préfabrication par segments de marché ainsi qu’une analyse interne des diagnostics numériques, réalisés auprès d’une vingtaine d’entreprises.

Activités de démarchage

Bien que la pandémie ait apporté son lot de difficultés lors de la dernière année, le démarcheur américain, M. Gould, a suscité un grand intérêt auprès de firmes d’architecture américaines. Ainsi plusieurs d’entre elles souhaitent utiliser la technologie Plug-in REVIT développée au Québec. Cette plateforme est opérationnelle, en mode test, depuis décembre 2020.

Grâce au nouveau Plug-in, trois projets américains ont été signés représentant 20 M$ en contrats. Un démarcheur pour développer le territoire de l’Ontario a récemment été identifié, et doit être embauché dès la fin de la période charnière de pandémie.

Diagnostics numériques

Le QWEB a piloté la réalisation d’une vingtaine de diagnostics numériques d’industriels québécois du préfabriqué en 2020-21. Ceux-ci ont été réalisés en collaboration avec BIM Québec, dans le cadre du programme IQC 4.0. Cette réalisation de diagnostics a été bonifiée par l’ajout des éléments suivants par la firme de consultant Merkur :

  • l’analyse des capacités d’usine;
  • l’analyse des systèmes de contrôle de qualité;
  • la bonification de l’étude SWOT incluant des précisions en ce qui a trait à l’analyse interne.

Projets pour 2021

La réalisation des activités suivantes est prévue en 2021 :

  • l’étude sur les contrats types de projets majeurs de construction industrialisée, incluant des analyses de propriétés intellectuelles, produits, procédés et modes d’opération de projets multifabricants;
  • la poursuite des activités de développement aux États-Unis et l’embauche d’un démarcheur pour l’Ontario;
  • la réalisation de la phase 3 de l’analyse des modèles d’affaires du DFMA pour les projets d’envergure internationale.

Veille commerciale

Le QWEB a embauché un économiste, M. Alexandre Larouche. Celui-ci dirige depuis, la réalisation des devis et la coordination des études réalisées par KPMG. Il produit aussi un bulletin de veille commerciale bimensuel voué au secteur de la construction en Amérique du Nord.

Nordic Origine 13 étages
CLT Nordic

Réalisation de chantiers de réflexion

En 2019-20, le QWEB a réalisé un chantier de réflexion réparti sur deux jours. L’objectif de ce chantier était de rassembler les entreprises du secteur de la préfabrication et valider la pertinence des mesures proposées en 2016, d’instaurer de nouvelles mesures et réviser les types de bâtiments recherchés et marchés géographiques cibles. Le prochain chantier devrait se tenir en 2022. Un séminaire BIM pour le secteur préfabriqué et un autre de réseautage, avec des architectes américains, sont également prévus.

Activités préparatoires détaillées

L’étude KPMG consistait à rencontrer les principaux intervenants du secteur pour clarifier les besoins de l’industrie et à réaliser l’étude sur les modèles d’affaires dans le secteur de l’exportation de maisons ou de structures. La dernière phase, qui sera réalisée l’an prochain, consiste en la préparation de modèles de contrats adaptés aux modèles d’affaires identifiés.

Sondage : des analyses internes, entrevues dirigées

À la suite de la démarche entamée en 2015-16, un questionnaire a été élaboré afin de connaître l’avis des industriels. Ainsi, 27 entrevues ont été réalisées en octobre 2019. Les résultats de l’enquête et faits saillants ont été partagés aux entrepreneurs québécois présents lors du chantier de réflexion Vision 2030.

Open-joist Barrette Structural

Activités propres au projet de VISION 2030 – En cours de réalisation

SWOT : Analyses internes, marketing mix ratio – Études de marketing mix pour l’exportation des produits préfabriqués

Débuté en 2019, ce projet consiste à réaliser une étude marketing mix sur la filière exportatrice de systèmes de structures durables préfabriqués. Il est la pierre angulaire des activités qui seront réalisées au cours des prochaines années pour atteindre l’objectif d’exportation de 3 milliards $ en produits structuraux préfabriqués en 2030.

Analyses internes, analyses des modèles d’affaires

La réalisation d’une analyse des modèles de partenariats et des modes de contrats pour des projets à l’exportation lors de l’année financière 2019-20 est donc tout indiquée pour servir de modèle à différentes occasions. La connaissance des aspects contractuels, et la mise à disposition de modèles de contrats adaptés sont un atout indéniable pour faciliter les exportations, et éventuellement, la soumission aux appels d’offres et la réalisation subséquente de projets à l’étranger.

  • l’analyse des exigences spécifiques des contrats de grands projets immobiliers dans les pays cibles ou ONG;
  • l’analyse des formes de contrats et partenariats adaptés aux entreprises québécoises selon les résultats de l’analyse SWOT (Atouts – Faiblesses – Occasions – Menaces);
  • la préparation de modèles de contrats adaptés au secteur de la préfabrication.

Les entreprises membres du QWEB collaboreront afin de faire un état des lieux précis de la situation et de leurs intérêts respectifs en fonction de certains marchés mondiaux.

Analyses externes

Une analyse concurrentielle de Katerra, par le Chaire industrielle de recherche du CRSNG sur la construction écoresponsable en bois (CIRCEB) de l’Université Laval, a été réalisée en 2019-20 et présentée lors de la 2e journée d’activité du chantier de réflexion Vision 2030 qui a eu lieu le 19 février 2020. La seconde activité d’analyse externe consiste en une étude SWOT sur le marché du préfabriqué aux États-Unis. Elle sera réalisée en 2020-21, et vise spécifiquement à :

  • définir les types de clients par marché, leurs processus décisionnels et critères de choix;
  • présenter des analyses comparatives de marketing mix des concurrents pour les marchés ciblés par rapport à celui des manufacturiers de bâtiments préfabriqués québécois;
  • caractériser les produits en termes : d’empreinte environnementale, de performance énergétique en utilisation du bâtiment, de santé des occupants, de qualité de l’air, de durabilité et autres facteurs identifiés comme critiques lors de l’analyse du processus décisionnel, distribution, prix et promotion.

Les résultats de l’analyse permettront d’établir les forces et faiblesses des entreprises québécoises, d’identifier les menaces provenant des concurrents et opportunités de marchés.

Devis technique

  • évaluation du marché
  • analyse SWOT
  • positionnement
  • développement d’une feuille de route sur l’implantation du BIM à partir des besoins des clients américains.

Analyses internes, UQÀM

L’objectif de l’étude vise à créer un outil de référence pour la construction en bois et l’utilisation de systèmes de construction industrialisés utilisant le bois. À partir de cas locaux et internationaux, nous visons la compilation d’un catalogue de détails et de prescriptions touchant les concepts de standardisation, conception écoresponsable, connexions entre les composants, conception de transport, construction hybride, design et innovation de procédés.

Les collaborations entamées en 2014 avec la SHQ et en 2017 avec le QWEB ont permis de diriger des travaux de recherches dans deux axes prioritaires pour l’industrie de la construction au Canada. La valorisation économique et environnementale du bois comme matériau dans les systèmes de construction industrialisée deviendra l’outil de marketing principal dans la stratégie de filière exportatrice. Le projet proposé a été réalisé entre le 1er avril 2019 et le 31 mars 2020.

Rapport d’étape du projet de cartographie des modèles d’affaires DFMA

À partir d’une série de rencontres regroupant les divers intervenants impliqués dans le projet et à la lumière d’une littérature récente sur le sujet, une 1re cartographie a été réalisée à partir d’un canevas standardisé de modèle d’affaires. La proposition de valeur au centre du modèle d’affaires est la plateforme DFMA pour la construction de bâtiments multilogements. Le travail fait à ce jour, qui se poursuivra, a permis de définir plus précisément ce qu’est une plateforme DFMA pour mieux partager et s’accorder sur ses principes avec les différents acteurs.

Go-Kit

Le projet Go-Kit est une démarche impliquant des manufacturiers combinant leurs efforts, connaissances et démarches de production pour établir une plateforme commune pour la conception, fabrication, livraison et assemblage de projets de construction. Cette coopération multimanufacturière permettra de définir les normes et critères pour atteindre une plus grande efficience dans le domaine.

Quatre tâches essentielles à la mise en place d’une proposition de valeur DFMA ont été définies pour cadrer le secteur manufacturier :

  • l’établissement des standards de fabrication
  • la définition d’un guide de conception (catalogue)
  • l’encadrement de la propriété intellectuelle
  • la définition d’un mode de réalisation et des enjeux contractuels

Études ACV pour les produits préfabriqués

Dans le cadre du projet Origine, des membres du groupe Construction-bois du QWEB ont participé à un projet international afin de connaître l’état des lieux sur l’utilisation de l’ACV (analyse du cycle de vie) dans le secteur du bâtiment par pays. Dans un objectif de commercialisation et d’exportation des produits de construction, il devient important pour le Québec de connaître la façon dont est réalisée l’ACV des bâtiments dont l’empreinte carbone intrinsèque et la comptabilisation du carbone séquestré. Pour ce faire, les industriels québécois ont proposé un modèle de construction vert, multifamilial, en bois, de six étages qui sera étudié par les pays impliqués dans le projet.

Cette ACV sera sous peu effectuée pour calculer l’impact de la construction sur l’environnement. Le Québec a développé un logiciel de calcul carbone en ce qui a trait aux matériaux structuraux, qu’il tentera d’intégrer dans l’ACV du bâtiment. L’objectif est d’établir des méthodologies comparables de calcul de l’énergie et du carbone dans les bâtiments et l’intégrer à des outils de design performants tels que Building Information Modeling (BIM) lors de la conception et la réalisation d’habitations.

Réaliser l’analyse de l’ACV du bâtiment présélectionné, en calculer l’impact environnemental, documenter le projet, assurer le suivi et la reddition de comptes ainsi que présenter les bénéfices pour le Québec. Note : Tous les pays vont modéliser le même bâtiment selon les données et façons de faire. Une comparaison sera par la suite réalisée par l’initiative internationale. Les résultats de ces analyses doivent être présentés aux UNECE Housing and Land Committee, à Genève, lors de la réunion des ministres de la construction en 2022, afin de présenter une éventuelle proposition de politique de performance énergie/carbone dans le bâtiment.

L’analyse des performances énergétiques réelles a été réalisée en 2020. Le module 1 (2018-2019) a permis de dresser un état des différences méthodologiques entre les pays. Le module 2 (2019-2020) a identifié les sources de variabilité dans l’ACV de bâtiments entre différents pays et a fait ressortir le besoin de créer des tests de performance nationaux. Le module 3 (2020-2021) proposé par le QWEB a permis de mettre le bois structurel au cœur des discussions sur les pratiques d’harmonisation d’ACV. À l’issue de cette phase, l’analyse par l’Annex72 permettra de mieux comprendre comment le bois est représenté au plan international et quels sont les facteurs qui influencent les résultats du bois (choix méthodologiques, hypothèses, espèces de bois, etc.). Le module 4 profitera de la synergie créée autour des activités de l’Annex 72 en proposant une nouvelle activité aux participants sur l’analyse de l’intégration de l’ACV dans le processus BIM. Il aura pour but d’identifier les occasions d’affaires et leviers liés à l’intégration de l’ACV dans le processus BIM.

Plateformes numériques BIM pour l’exportation de structures et maisons préfabriquées

Ce projet novateur est piloté par le consultant américain du QWEB, M. Gould et la firme de programmation BIM, StrucSoft de Montréal. Il consiste en la création d’un « plug-in » sur un logiciel Autodesk – Revit, dans un environnement BIM, pour introduire les éléments structuraux préfabriqués des membres du QWEB tels que des murs en panneaux, de bois lamellé-collé, des planchers de CLT, des fermes de toit, des modules, etc. Cet outil technologique en progression aux États-Unis, sera sous peu la porte d’entrée à l’exportation des produits structuraux préfabriqués canadiens. La première phase du projet a été le développement de la plateforme « plug-in ». L’expertise d’entreprises membres a été mise à contribution pour réaliser le projet. La phase suivante visait la poursuite du développement de la plateforme. Elle est actuellement testée par des architectes canadiens et américains afin de la mettre en application le plus convenablement et rapidement possible. Plusieurs autres produits spécifiques à la construction de bâtiments seront ajoutés aux options de la plateforme, et plus d’entreprises y seront répertoriées.

NA Structures Wall Panel
Offsite Wood Plugin 2