Le gouvernement du Québec a accordé une aide financière de 6 847 000 $ à Barrette-Chapais pour la construction de deux dômes d’entreposage de matériaux secs et d’un convoyeur au terminal maritime de Grande‑Anse, au port de Saguenay. Le projet, dont le coût total est estimé à 17 millions de dollars, permettra la création de près de 25 emplois. Le projet de construction de deux dômes d’entreposage et d’un convoyeur constitue un maillon essentiel dans la logistique du transport de granules de bois. Sa réalisation permettra à Barrette-Chapais d’exporter ses granules de bois vers l’Europe, et d’autres entreprises de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean pourront bénéficier de ces nouvelles infrastructures d’entreposage. « Avec la concrétisation de ces nouvelles infrastructures au port de Grande-Anse, le marché du granule de bois représente dorénavant, je crois, une réelle possibilité additionnelle pour les marchés traditionnels des produits conjoints du sciage ainsi que pour l’ensemble de l’industrie forestière au Québec. Vu comme une option de remplacement à l’huile, au gaz ou au charbon, ce produit est en pleine croissance au niveau international. Il est donc très intéressant pour l’environnement et le futur de l’industrie forestière du Québec », a déclaré Benoît Barrette, président de Barrette-Chapais, au moment de l’annonce, le 15 janvier dernier. Barrette-Chapais fait partie du Groupe Barrette, un membre du QWEB.